Action internationale

Académie algérienne des sciences et des technologies

Mesr Algerie

Le processus de mise en place de l'Académie algérienne des sciences et des technologies se poursuit. A l'issue de la période de dépôt de candidatures qui s'est clôturée le 7 mai, le comité de pilotage a reçu plus de 375 candidatures, toutes disciplines confondues.

Une réunion d'évaluation du comité de pilotage s'est tenue le 11 mai dernier à Alger, en présence de la secrétaire perpétuelle de l'académie des sciences française, Catherine Brechignac, et du président du groupe inter-académies méditerranéen (GID), François Guinot. Tous deux sont par ailleurs membres de l'Académie des technologies française.

Cette réunion se tient conformément au mémorandum entre le ministère et l'Académie des sciences française pour l'accompagnement du processus de mise en place de l'Académie algérienne des sciences et des technologies, relève le communiqué.

Les dossiers seront étudiés par un jury international composé de 12 membres issus des académies des sciences et de technologie de la France, des Etats Unis, du Royaume uni, de la Suède et d'Allemagne, lors d'une session prévue du 5 au 8 juin à Alger.