Rapports

Agricutlure_drone_istock-162232402 Agricutlure_drone_istock-162232402

Les technologies et le changement climatique – des solutions pour l’atténuation et l’adaptation (addendum)

Un an après la publication de son rapport « Les technologies et le changement climatique – des solutions pour l’atténuation et l’adaptation », dans lequel elle avait fourni une première analyse du potentiel technologique mobilisable ou à développer face au changement climatique, l’Académie des technologies poursuit sa réflexion, dans un certain nombre de domaines.
Elle identifie les éléments à considérer pour définir un prix à la tonne de CO2-équivalent économisée (sur le sujet voir également le récent rapport « Quel prix de référence pour le CO2 ? ») ; elle développe le rôle des nouvelles technologies et pratiques en agriculture ; elle s’intéresse aux évolutions concernant la ville, la logistique et l’automobile ; elle traite de l’intégration des énergies intermittentes dans le système électrique, et de la situation de la filière bois énergie, en France ; et enfin elle précise le contexte à prendre en compte dans l’accompagnement technologique des pays en voie de développement.
Dans cet addendum, l’Académie des technologies réaffirme le rôle clé des technologies pour faire face au changement climatique et présente les premières conclusions de travaux qu’elle entend poursuivre dans les mois à venir.

Prix_co2_istock-599903354 Prix_co2_istock-599903354

Quel prix de référence du CO2 ?

Le rapport de l'Académie des technologies« Quel prix de référence du CO2 ?» aborde trois questions concernant la pénalité économique à attribuer aux émissions de CO2 : pourquoi définir un prix de référence du CO2 ? Comment le définir ? En pratique, quel prix adopter ?

Alimentssante Alimentssante

Les aliments santé : avancées scientifiques et implications industrielles

Près d'un milliard d'individus dans le monde ne mangent pas à leur faim tandis qu’une proportion à peu près équivalente souffre de surpoids ou d'obésité. Ces situations dramatiques interpellent fortement.
Au-delà, grâce aux progrès scientifiques et technologiques récents dans le secteur alimentaire, de nouvelles générations de produits émergent : les aliments santé, ayant des effets physiologiques particuliers sur le métabolisme et la santé des consommateurs.
Ces produits innovants pourraient améliorer le bien-être et prévenir ou retarder l'apparition de maladies chez des individus en bonne santé. Ils permettraient de mieux prendre en charge nourrissons, jeunes enfants, personnes âgées et patients souffrant de pathologies spécifiques telles que le diabète, le cancer ou la maladie d’Alzheimer.
Le rapport « Aliments santé » de l’Académie des Technologies fait le point sur les avancées scientifiques récentes dans ce domaine.

Adn_istock_000066612299_small Adn_istock_000066612299_small

La perception des risques

Dans ce nouveau rapport, l’Académie des technologies, dont la devise est « Pour un progrès raisonné, choisi, partagé », s’est penchée sur la perception des risques induits par toute innovation. Prenant acte des controverses que certaines applications des sciences ou certaines innovations technologiques suscitent, ce texte pose la question politique du projet de la cité, de ses fins : que voulons-nous faire collectivement des savoirs et des pouvoirs que la science et la technologie nous donnent ?

Istock_000004584335medium Istock_000004584335medium

L'enseignement professionnel

L’enseignement professionnel jouit, en France, d’une image peu flatteuse qui se nourrit de l’opposition, encore vivace, entre travail manuel et travail intellectuel et des a priori sur les conditions d’exercice et de rémunération des métiers considérés, par certains, comme socialement dévalorisés.
Or, la formation professionnelle, liée aux organisations du monde du travail, constitue l’un des plus grands défis de notre siècle.
Cet enseignement qui qualifie près de 40% d’une tranche d’âge au niveau V (CAP, BEP…) chaque année, demeure un levier efficace pour qualifier, cultiver et intégrer les jeunes dans la société.

Biomasse_istock_000073673113_small Biomasse_istock_000073673113_small

Le Biogaz

L’Académie des technologies s'est penchée sur la filière biogaz en France dans une étude intitulée « Le biogaz ». Tout en reconnaissant que le contexte économique actuel - local et international - n’est pas favorable à l’essor de cette énergie renouvelable, elle appelle les pouvoirs publics à lever les freins techniques, économiques et réglementaires pour développer la filière biogaz.

Genome_istock_000017000305_small Genome_istock_000017000305_small

Mise en œuvre des techniques de séquençage de nouvelle génération en France : rapport et recommandations

L’Académie nationale de médecine et l’Académie des technologies ont rendu public un rapport commun « sur la mise en œuvre en France des techniques de séquençage de nouvelle génération », adopté le 23 février.

Le Comité bi-académique Académie de Médecine – Académie des Technologies est arrivé à la conclusion qu’il devient nécessaire, pour maintenir la place de la France en bonne position dans les avancées de la médecine personnalisée, de développer aussi rapidement que possible à l’échelle nationale des capacités d’analyse suffisantes des génomes utilisant la dernière génération des technologies actuellement disponibles.

Bigdata Bigdata

Big data : un changement de paradigme peut en cacher un autre

Dans un rapport qui vient de paraître, l’Académie des technologies estime que le Big Data constitue un enjeu majeur de compétitivité pour les entreprises françaises et appelle les pouvoirs publics à développer de façon intensive les formations aux technologies du Big Data.

Contr%c3%b4le%20temp%c3%a9rature%20maison Contr%c3%b4le%20temp%c3%a9rature%20maison

Impact des TIC sur la consommation d'énergie à travers le monde

Quel est l’impact des technologies de l’information et de la communication (TIC) sur la consommation énergétique de nos sociétés et quelles sont les émissions de gaz à effets de serre imputables à ce secteur ?
L’Académie des technologies a auditionné de nombreux experts français et étrangers afin d’évaluer le bilan énergétique et environnemental « du puits à la roue » imputable au secteur des TIC, en considérant les impacts générés pour le fonctionnement de ses différents appareils et infrastructures, et les économies qu’il génère dans les autres secteurs d’activité. Le bilan énergétique et carbone des TIC, conclut le rapport de l’Académie, présente un solde nettement positif.