Archives pour 2015 pour la catégorie Rapports

Bigdata Bigdata

Big data : un changement de paradigme peut en cacher un autre

Dans un rapport qui vient de paraître, l’Académie des technologies estime que le Big Data constitue un enjeu majeur de compétitivité pour les entreprises françaises et appelle les pouvoirs publics à développer de façon intensive les formations aux technologies du Big Data.

Contr%c3%b4le%20temp%c3%a9rature%20maison Contr%c3%b4le%20temp%c3%a9rature%20maison

Impact des TIC sur la consommation d'énergie à travers le monde

Quel est l’impact des technologies de l’information et de la communication (TIC) sur la consommation énergétique de nos sociétés et quelles sont les émissions de gaz à effets de serre imputables à ce secteur ?
L’Académie des technologies a auditionné de nombreux experts français et étrangers afin d’évaluer le bilan énergétique et environnemental « du puits à la roue » imputable au secteur des TIC, en considérant les impacts générés pour le fonctionnement de ses différents appareils et infrastructures, et les économies qu’il génère dans les autres secteurs d’activité. Le bilan énergétique et carbone des TIC, conclut le rapport de l’Académie, présente un solde nettement positif.

Biocarburants_istock_000022915374_medium Biocarburants_istock_000022915374_medium

Quel avenir pour les biocarburants aéronautiques ?

Dans un rapport commun, l’Académie de l’air et de l’espace et l’Académie des technologies proposent un état de l’art technique et réglementaire mondial des biocarburants aéronautiques avec un éclairage spécifique sur les acquis français et une road-map technologique de ce que pourrait devenir un nouvel axe de développement des biocarburants.

Le Groupe de travail de l’Académie de l’air et de l’espace et de l’Académie des technologies s’est adjoint des experts des différents centres de recherche et industries concernés : aéronautiques, producteurs et distributeurs de jet-fuel, producteurs de biocarburants, chercheurs spécialistes de la biomasse et de sa transformation en biocarburants. Le groupe ainsi formé a auditionné de nombreuses personnalités du domaine et livre ainsi le premier rapport français sur ce carburant du futur.

Appropriation%20des%20technos Appropriation%20des%20technos

Quelques réflexions de l’Académie des technologies sur la question de l’appropriation des technologies

Comprendre la genèse des innovations, les facteurs qui favorisent ou freinent leur appropriation par la société, les questionnements de celle-ci vis-à-vis des changements de toutes natures induits par les technologies, analyser quelques conditions et contraintes de ce nécessaire dialogue avec la société, constituent le fil rouge du rapport voté en juin par l'Académie des technologies.

Bioinformatics_000050189496_small%20%282%29 Bioinformatics_000050189496_small%20%282%29

Biotechnologies blanches et biologie de synthèse. Rapport, 2015

Le rapport « Biotechnologies blanches et biologie de synthèse » s’inscrit dans le cadre des réflexions de la commission Biotechnologies de l’Académie des technologies. Il fait suite à un avis diffusé en 2012 qui préconisait un certain nombre de mesures pour favoriser l’essor d’une nouvelle bio-économie, basée sur la valorisation du carbone renouvelable.

Après un retour sur l’histoire du développement des biotechnologies industrielles, il fait le point sur les développements scientifiques et méthodologiques récents et dresse un panorama de la bio-économie en France et à l’étranger. Il aborde les questions réglementaires, éthiques, et les questions d’environnement industriel qui sous-tendent toute réussite dans ce domaine. Il explore dans sa conclusion quelques voies possibles et fait des recommandations pour l’avenir de ce secteur en France.

Appropriation%20des%20technos Appropriation%20des%20technos

Appropriation des technologies par la société

L’interaction entre l’homme et ses « artefacts » soulève depuis toujours de nombreuses questions : Pourquoi une innovation apparaît-elle à un moment donné, en un lieu donné ? Pourquoi certaines innovations n’émergent-elles pas alors que tout semblait propice à leur épanouissement ? Quelles sont les conséquences des technologies sur l’individu, les sociétés, l’environnement ?
Dans un rapport à paraître au mois de juin, l’Académie des technologies explore les relations complexes entre l’homme et ses objets techniques. En s’appuyant sur de nombreux exemples faisant partie de notre quotidien (TGV, OGM, vaccination…), elle offre des pistes de réflexion sur la genèse des objets techniques et les conditions de leur appropriation.

Plus qu’un simple objet fonctionnel, l’objet technique se révèle un objet culturel « bon à penser », adaptable. Les multiples facteurs qui feront qu’une technologie sera adoptée sont ici explorés.

L’ouvrage est aussi l’occasion pour l’Académie des technologies de reconnaître la capacité des innovations à modifier en profondeur notre environnement, notre relation à nous-même et aux autres. Aussi, encourage-t-elle à « mettre en mot » le plus tôt possible les technologies nouvelles et à débattre de la pluralité des visions du progrès à partir desquels le futur se prépare.

Methane_istock_000036015406_small Methane_istock_000036015406_small

Le méthane : d’où vient-il et quel est son impact sur le climat ? Rapport

L’Académie des technologies tente de répondre aux questions que pose l’augmentation persistante du méthane libéré dans l’atmosphère. Comment identifier géographiquement les différentes sources de méthane ? Comment surveiller l’augmentation globale de la quantité présente dans l’atmosphère ? Sur quels critères penser la réduction des différentes émissions ? Faut-il prioritairement agir contre le méthane ou contre le gaz carbonique pour lutter contre l’effet de serre anthropique ?
Bien que beaucoup moins concentré dans l’atmosphère que le gaz carbonique, le méthane est responsable d’un part significative du réchauffement climatique.
L’Académie des technologies donne des clefs pour mieux comprendre l’évolution des émissions de méthane et émet un certain nombre de recommandations pour réduire ces émissions.