Action régionale

Coopération avec France urbaine pour le développement des territoires

Alain Bugat, président de l’Académie des technologies, et Jean Luc Moudenc, président de France urbaine (FU) ont renouvelé le 4 février la convention de partenariat entre les deux organismes. Objectif : mobiliser l’expertise des académiciens pour contribuer au développement et au rayonnement des territoires, à l’heure du numérique.

Signée le 4 février à Toulouse, pour une période de 3 ans (2016 à 2018), la convention de partenariat prévoit que l’Académie mette au profit des maires des grandes villes de France et des présidents d’agglomération l’expérience des académiciens et leurs compétences scientifiques et techniques. Une mission que l’Académie des technologies poursuit depuis trois ans auprès de France Urbaine (1), et qui a déjà permis de fructueux échanges.

La gestion des territoires urbains implique des savoirs et savoir-faire complexes, faisant appel à de multiples technologies. Eco-cités, énergie décarbonée, protection de l’environnement, mobilité, numérique, domomédecine … La généralisation du numérique offre de nouvelles opportunités aux acteurs locaux pour créer des stratégies territoriales riches des apports des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

L’emploi est le 2ème volet de ce partenariat. La création d’entreprises technologiques constitue un élément essentiel au renouvellement de l’activité économique et à la création de richesses sur les territoires urbains. Le rôle de l’Académie sera d’aider France urbaine à développer l’attractivité des grandes villes et des territoires pour favoriser la création – ou l’implantation - d’entreprises technologiques.

L’Académie des technologies contribuera à l’élaboration de ces stratégies territoriales, grâce à ses travaux d’analyse et de prospective. Elle créera les conditions d'un débat riche et ouvert, tout en garantissant la qualité de la méthodologie et l'exactitude de l'argumentation scientifique et technique.

Cette convention est une illustration concrète de l’action de l’Académie dans les régions, action pilotée par un délégué aux relations régionales et quatre délégués territoriaux.

(1) Cette convention renouvelle une précédente convention conclue avec l’AMGVF (devenue FU) en 2013, pour une période de trois ans (2013 à 2015).