Autres publications

Silvereconomysmall_istock-848587802%20%281%29 Silvereconomysmall_istock-848587802%20%281%29

Vieillissement massif de la population : problèmes et opportunités pour la société

Le nombre de personnes âgés va croître rapidement en France (comme dans le monde entier) dans les 50 prochaines années provoquant une série de tsunamis éthiques, sociaux, économiques et politiques dans notre société, exigeant des débats et des réformes de fonds sans doute difficiles, mais créant aussi d’incroyables opportunités industrielles et pour l’emploi pour peu qu’on les aborde avec intelligence et sans rigidité et simplisme excessif. Le quatrième numéro du trimestriel de l'Intelligence technologique évalue l’ampleur du phénomène et propose un résumé des opportunités industrielles et de leurs conditions de succès.

Ouvriers_lafabrique Ouvriers_lafabrique

"Ce que l’industrie offre aux jeunes ouvriers"


Les entreprises industrielles font face à des difficultés de recrutement croissantes qui obèrent leur compétitivité. Elles ont pourtant le sentiment d’offrir des opportunités de carrière attractives aux jeunes, et notamment aux jeunes ouvriers.Pour éclairer ce paradoxe, La Fabrique de l’industrie a mobilisé le Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Céreq).

Robot_istock-483981162 Robot_istock-483981162

S. Tisseron : Petit traité de cyber-psychologie pour ne pas prendre les robots pour des messies et l'IA pour une lanterne

Les robots sont de plus en plus présents autour de nous et leur nombre augmente très vite. Leurs formes et leurs usages se diversifient, et l'Intelligence Artificielle qui les gouverne est présentée partout comme la réponse possible à des enjeux sociétaux majeurs. Or, nous avons pris un retard considérable dans la compréhension des relations que l'homme entretient avec ses objets technologiques.

C'est dans ce but qu'a été écrit ce ouvrage qui se veut un " guide psychologique " des relations entre l'homme et ses machines.

Lecoleducerveau Lecoleducerveau

Olivier Houdé. L’école du cerveau.

Dans son dernier livre, Olivier Houdé expose les grands jalons et repères de l'histoire de l'éducation et de la psychologie de l'enfant. On y découvre aussi la synthèse des résultats les plus actuels des sciences cognitives et du cerveau sur les apprentissages scolaires : lire, écrire, compter, penser (ou raisonner) et respecter autrui.

Comprendre les blockchains. Note scientifique de l'OPECST n° 4

La note scientifique de l'OPECST répond à une demande de la mission d’information commune sur « les usages des blockchains et autres technologies de certification de registres » créée à l’Assemblée nationale. Les blockchains ou chaînes de blocs sont des technologies de stockage et de transmission d’informations, permettant la constitution de registres répliqués et distribués, sans organe central de contrôle, sécurisées grâce à la cryptographie, et structurées par des blocs liés les uns aux autres, à intervalles de temps réguliers. Apparues il y a 10 ans comme combinaison de technologies plus anciennes formant le protocole sous-jacent au bitcoin, les blockchains permettent des échanges décentralisés et sécurisés, sans qu’il soit besoin d’un tiers de confiance.

Klein_philophysique Klein_philophysique

E. Klein. Matière à contredire : Essai de philo-physique

La physique et la philosophie sont-elles deux genres de pensée différents ? Oui, mais...

Au fil de cet essai de « philo-physique », Étienne Klein nous entraîne dans une aventure intellectuelle qui invite à « reconstruire la raison ».

Imprimante%203d Imprimante%203d

L'impression 3D - note scientifique de l'OPECST

Jeudi 22 mars 2018, l'OPECST a adopté puis rendu publiques ses trois premières notes scientifiques, issues de la nouvelle méthode de travail de l'office parlementaire. Parmi les thématiques, l'impression 3D.
La note de l'OPECST sur l’impression 3D (n°2) (rapporteure : Huguette Tiegna, députée), présente en quatre pages un état de l'art sythétique sur cette technologie qui pourrait avoir demain un impact économique non négligeable.

La rédaction de cette note s'est appuyée sur la consultation de membres du conseil scientifique de l’Office, de chercheurs spécialistes, d’entreprises actives dans le champ concerné, des Académies scientifiques dont l'Académie des technologies et des services scientifiques des ambassades de France pour des comparaisons internationales.

Picon_architecture Picon_architecture

A. Picon. La matérialité de l’architecture.

L'architecture travaille la matière afin de la rendre expressive. Elle se heurte ce faisant à son obstination muette qu'elle tente de dépasser. Partant de ce constat, ce livre propose de l'interpréter à la lumière de la notion de matérialité envisagée comme le rapport que nous entretenons avec les phénomènes sensibles, les matériaux et les objets. Notre subjectivité d'êtres humains se constitue pour partie au travers de cette rencontre avec toutes ces "choses" qui tombent immédiatement sous le sens.
Par leur intermédiaire, l'architecture contribue à la création d'un monde destiné spécifiquement aux hommes. L'interprétation de la matérialité a considérablement évolué depuis Vitruve. Sa transformation permet de lire différemment l'histoire de l'architecture et de mieux comprendre certains enjeux actuels, tels ceux qui s'attachent à la révolution numérique.

Klein_matieresacontredire Klein_matieresacontredire

E.Klein. Matière à contredire.

La physique et la philosophie sont-elles deux genres de pensée différents ? Oui, mais…

Est-il si certain que la physique et la philosophie ne se percutent jamais ? Elles partagent en tout cas une même ambition, celle d’augmenter et de perfectionner, chacune à sa façon, la « connaissance » au sens large. Cela ne suffit-il pas pour qu’elles aient matière à conversations ?

Dès lors qu’on la prend au sérieux, la physique nous écarte de nos pensées les plus ordinaires, secoue nos idées pourtant les plus évidentes et inquiète nos certitudes. Certains de ses résultats modifient même les termes en lesquels certaines questions philosophiques se posent, par exemple à propos du temps, du vide, de la causalité, de la matière, du statut du réel.

Dans cet essai de « philo-physique », Étienne Klein nous entraîne dans une aventure intellectuelle qui invite à « reconstruire la raison ».

Étienne Klein est philosophe des sciences, directeur de recherches au CEA et membre de l'Académie des technologies. Il a écrit plus de trente livres, dont Discours sur l’origine de l’Univers (2010) ou Il était sept fois la révolution, Albert Einstein et les autres (2005) chez Flammarion. Il est également producteur de « La conversation scientifique » sur France Culture.