Autres publications

Artisanat et Travail Manuel, les Nouveaux Contre pouvoirs !

Arts Memoire Berthoz

Chacun peut s’en rendre compte dans sa vie quotidienne. La sphère privée, professionnelle, publique est progressivement envahie par le numérique et l’’intelligence artificielle. Faut-il s’en réjouir ? Faut-il en avoir peur ?
Là comme ailleurs, tout sera question de dosage et de l’action efficace de contre pouvoirs, susceptibles de neutraliser les possibles excès d’une vision trop virtuelle et trop désincarnée de la société et de l’économie.

Pour Pascal Pellan, L’Artisanat et les métiers manuels sont appelés à assumer cette fonction de contre- pouvoirs parce que, selon lui, les métiers sont de véritables remparts d’humanité.

Victor Hugo disait que « rien n’est plus puissant qu’une idée dont le temps est venu ». Et, précisément, pour Pascal Pellan, le temps est venu pour l’Artisanat et les métiers manuels de constituer une alternative crédible à une société qui se
voudrait trop réceptive à l’écran d’ordinateur et du smartphone et trop en décalage avec le monde réel.
Il y a des décennies, et contre toute attente, la mondialisation a donné un formidable élan à l’économie de proximité, aux produits du terroir et aux productions locales. 

Pascal Pellan argumente l’idée que l’avènement d’une société et d’une économie numériques et dominées par l’intelligence artificielle annonce un destin inattendu pour l’Artisanat et les métiers manuels qui vont s’imposer comme des contre-pouvoirs utiles face aux dérives possibles d’une technologie qui voudrait prendre l’humain en otage.

P. Pelan. Artisanat et Travail Manuel, les Nouveaux Contre pouvoirs ! Les Editions du Verdelet -169 pages -Prix 15 euros

Contact : pellan.vj@wanadoo.fr