Colloques et séminaires

22/11/2018 Paris

Quel rôle des sciences humaines, sociales et politiques pour réussir la transition énergétique ?

JEUDI 13 DÉCEMBRE 2018 à la Maison du Barreau, Paris

Si la France a bien réduit ses émissions de GES conformément à ses engagements européens et internationaux depuis 1990, il reste qu’elle est encore loin de la trajectoire du « facteur 4 », qui nécessiterait une réduction de 3 % par an des émissions au lieu des 1,5 % moyens actuels.

Différentes lois, dont la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, ont fixé le cadre d’action au niveau national pour lutter contre le réchauffement climatique. La stratégie nationale bas carbone (SNBC), en cours de révision, en fixe les grandes orientations.

Les questions d’acceptabilité, de représentation socio-culturelle positive ou négative, de motivation individuelle ou collective, des freins et des leviers psychologiques ou sociologiques du changement souhaité, ont en effet été peu approfondies.
En outre, nombre d’objectifs que nous nous sommes fixés nécessitent des actions locales. Les « autorités locales », dont les compétences ont été étendues, sont devenues des acteurs clés de la transition énergétique. Les champs de compétence des différents acteurs se recoupent d’ailleurs.

Inscription indispensable (nota : nombre de places limité)

http://enqueteur.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/index.php?sid=91948&lang=fr