Archives pour 2015 pour la catégorie Communications à...

Robotique_miliaire_istock_000045909896_medium Robotique_miliaire_istock_000045909896_medium

Réflexions sur la robotique militaire

Les robots militaires existent et sont de plus en plus utilisés, sur différents théâtres d’opérations et dans les différents milieux : air (drones), mer, terre, et peut-être bientôt espace. Leur marché est en forte croissance.
Employés pour l’observation, la reconnaissance, le déminage, voire le tir (par exemple : drones armés), ils présentent en effet l’avantage d’éloigner le servant du champ de bataille, de réduire ainsi les pertes amies et d’être généralement récupérables.
Ces robots posent cependant des problèmes d’éthique importants et originaux par rapport aux autres armements, surtout lorsqu’ils sont dotés d’une grande autonomie (d’action), y compris pour l’ouverture du feu. Leur complexité peut conduire à une certaine imprévisibilité, responsable d’inadmissibles « bavures ». Leur facilité d’emploi, associée à une certaine « invulnérabilité » du servant liée à l’éloignement, peut entraîner des excès de violence : on parle de « joy-stick war » pour une guerre assimilable à un jeu vidéo!
En effet, ce robot militaire n’est-il pas déjà doté, en apparence, d’une certaine « conscience » ? Des méthodes commencent à voir le jour pour améliorer, notamment par apprentissage, la « conscience » (y compris « morale » ?) du robot.