Communications à...

L‘incidence sur la sante humaine des différentes sources de production d’énergie électrique: évaluation sur les cinquante dernières années

Charbon Small I Stock 462967475

Chaque source d’énergie électrique comporte donc ses propres risques. Il paraît important de les évaluer quantitativement et objectivement afin d’aider les autorités à soutenir tous les efforts de recherche et d’innovation qui permettront, pour chacune des sources d’énergie dont l’importance stratégique est très différente d’un pays à l’autre, mais dont les conséquences sur la santé sont mondiales, d’améliorer les performances et de diminuer les risques.

Dans cette communication, l'Académie des technologies analyse quatre rapports de grands organismes internationaux, qui agrègent les résultats de nombreuses études pour établir une expertise collective scientifique en utilisant les résultats de centaines d’études à travers le monde pour dégager un consensus de la communauté scientifique.

Il suffit d’avoir subi une panne un peu longue d’électricité pour se rendre compte à quel point l’énergie électrique est devenue indispensable. Le droit à l’électricité est devenu un droit presque aussi important que le droit à l’eau potable.
La production de l’énergie électrique dans un pays développé doit répondre à un certain nombre de critères : indépendance énergétique, sécurité, accès équitable pour tous, faible coût pour l’utilisateur, sûreté et disponibilité des moyens de production, impact minimum sur la santé humaine.

Les sources de production d’énergie électrique sont très variées et toutes présentent des risques, dont la perception par les citoyens est très différente selon le type de moyen de production.

Comme indiqué dans le rapport de l’Académie des technologies sur la perception des risques publié en 2016, la perception globale des risques par une population ne reflète pas une réalité « objective» ciblée sur certains effets mais elle intègre de nombreux éléments, liés à l’histoire de cette population, à la situation propre de chacun, à ses valeurs, à la façon dont elle est informée par les medias, en particulier sur l’image des accidents et de leurs impacts, les problèmes de pollution et d’environnement, les inégalités et la corruption, les questions de progrès et de développement durable, les menaces liées aux conflits armés et au terrorisme. La sensibilité pour le grand public est toujours plus importante quand il s’agit d’un événement brutal que pour un événement diffus et continu dans le temps. Par exemple, dans le domaine des transports, les crashs aériens frappent beaucoup plus les imaginations que les accidents routiers, alors que ces derniers sont à l’origine d’un nombre de morts et de blessés beaucoup plus important. 

Chaque source d’énergie modifie l’environnement et a des conséquences différentes sur la santé humaine.
Les débats sur les avantages et les inconvénients de chaque source de production d’électricité sont très vifs, le plus souvent passionnels, alimentés par des lobbys favorables ou défavorables à chaque source d’énergie ; ces lobbys diffusent parfois des informations partielles, voire partiales, de nature à alimenter les craintes des citoyens, par ailleurs légitimes, et à influer sur les choix politiques. Il a donc paru important à l’Académie des Technologies de mettre à la disposition des citoyens des données objectives permettant à chacun de se faire une opinion basée sur les faits, par le recensement et la mesure des effets sur la santé qui se sont révélés au long des 50 dernières années pour la production d’énergie, et tout spécialement d’électricité. La force d’une telle analyse tient à ce que les chiffres correspondent à une histoire réelle et vécue.

Cette analyse est notamment basée sur 4 rapports de grands organismes internationaux, qui, agrègent les résultats de nombreuses études pour établir une expertise collective scientifique en utilisant les résultats de centaines d’études à travers le monde pour dégager un consensus de la communauté scientifique. Ces organismes sont l’Union Européenne, l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économique), l’UNSCEAR (Comité scientifique des Nations unies pour l'étude des effets des rayonnements ionisants) et le CIRC ( Centre International de Recherche sur le Cancer)
Les études présentées font apparaître des constats convergents: 

• Les impacts de la pollution continue sont largement prépondérants par rapport aux accidents ponctuels ;
• Les niveaux sont très différenciés dans un sens décroissant depuis le lignite, le charbon et le pétrole, avec une baisse d’un ordre de grandeur pour le gaz et la biomasse, puis le nucléaire.
• L’énergie nucléaire a évité de nombreux décès par rapport à un scénario où la fourniture des centrales nucléaires aurait été assurée par un panel de sources fossiles ; on peut conjecturer que le développement des énergies renouvelables ira dans le même sens.
• Les données ci-dessus montrent aussi que les effets de santé dans les pays hors OCDE sont malheureusement nettement supérieurs à ceux des pays de l’OCDE.

D’autres données sur l’accidentologie montrent aussi que les progrès accomplis depuis 30 ans en prévention d'accidents, en sûreté industrielle, et en santé publique ont été et sont encore considérables, dans tous les domaines énergétiques. Hormis les effets climatiques attribués aux émissions de CO2 et leurs différentes répercussions, l’ensemble des problèmes de sûreté liés à la production énergétique ont bénéficié de progrès constants, et il existe une volonté d’accélérer encore les progrès pour la santé dans l'avenir. 

Ce document ne prétend évidemment pas avoir totalement couvert le sujet. Il reste à compléter, en particulier sur l’impact des énergies renouvelables autres que l’hydraulique.

Chaque source d’énergie électrique comporte donc ses propres risques. Il paraît important de les évaluer quantitativement et objectivement afin d’aider les autorités à soutenir tous les efforts de recherche et d’innovation qui permettront, pour chacune des sources d’énergie dont l’importance stratégique est très différente d’un pays à l’autre, mais dont les conséquences sur la santé sont mondiales, d’améliorer les performances et de diminuer les risques.

Télécharger L‘incidence sur la sante humaine des différentes sources de production d’énergie électrique: évaluation sur les cinquante dernières années. Communication de l'Académie des technologies, mai 2017.

Avertissement

Ce texte est une communication à l’Académie des technologies. Il a été rédigé par Gérard Grunblatt, membre de l’Académie des technologies, suite aux travaux du groupe de travail sur la perception des risques dans le domaine de l'énergie. Son contenu n’engage que ses auteurs et n’exprime pas nécessairement un point de vue de l’Académie. Toutefois le Conseil académique a jugé que le texte pouvait être publié au titre d’une Communication.

Lire aussi 

La perception des risques : un enjeu pour les science et les technologies. Rapport de l'Académie des technologies, juin 2016.