Rapports

Robot_istock-621141166 Robot_istock-621141166

La montée en compétences technologiques des PME : le cas des entreprises industrielles

Alors que le premier ministre Édouard Philippe, présentant le 20 septembre chez Dassault Systèmes le plan du gouvernement pour transformer l'industrie française par le numérique, déclare que « cette nouvelle révolution industrielle ne doit pas rester l’apanage de quelques groupes », l’Académie des technologies, dans un rapport voté en assemblée plénière le 12 septembre, appelle à une mobilisation générale et immédiate pour faire monter en puissance les compétences technologiques des PME industrielles.

Defile_mode_istock-131992252 Defile_mode_istock-131992252

Technologie et Soft Power : le cas de l’industrie de la mode et du luxe

Quel peut être le devenir de l'industrie de la mode et du luxe ? Comment la mutation technologique en cours peut-elle amplifier l’importance économique de ce secteur ainsi que le soft power qu’il exerce dans le monde ? Scenarios et recommandations de l'Académie des technologies.

Istock-487619609-salinas-grandes-sur-andes-argentine Istock-487619609-salinas-grandes-sur-andes-argentine

Stratégie d’utilisation des ressources du sous-sol pour la transition énergétique français

La transition énergétique constitue un changement de paradigme important pour de multiples secteurs, dont celui de nombreuses matières premières, traditionnelles (fer, béton, cuivre, etc.), mais aussi de matériaux peu utilisés jusqu’ici et néanmoins nécessaires à des technologies dont beaucoup sont émergentes (métaux rares). D‘où des tensions déjà fortes et qui vont s‘exacerber.

L’Académie des sciences et l’Académie des technologies ont décidé de constituer un groupe de travail commun pour analyser les ressources potentielles en métaux et matériaux nécessaires à la transition énergétique, disponibles dans le sous-sol terrestre et maritime français et de les mettre en perspective avec les ressources mon- diales. L’objectif est de conseiller les pouvoirs publics sur les besoins de la France et sur les choix possibles, enfin de suggérer des stratégies au cas par cas.

Les besoins en matériaux sont évalués en prenant en compte, autant que faire se peut, toutes les composantes de la transition énergétique : production d’énergie, utilisation (voitures électriques), stockage.

Des recommandations sont adressées aux pouvoirs publics. Elles sont regroupées en cinq familles : anticiper les tensions éventuelles, connaître les ressources de la France, soutenir la transition énergétique par les technologies appropriées, tirer un avantage industriel de l’engagement dans la transition énergétique et, enfin adapter le cadre législatif et réglementaire.
Comme toute période de transition, celle-ci présente des risques, mais aussi des opportunités. Des pistes sont suggérées pour limiter les risques (notamment environ- nementaux) tout en favorisant les opportunités.

Montage_ia_10_000006935624large Montage_ia_10_000006935624large

Renouveau de l'intelligence artificielle et de l'apprentissage automatique

Dans un rapport voté en assemblée plénière le 14 mars, l’Académie des technologies estime nécessaire de construire un « plan IA » à l’échelle européenne et nationale qui permette de renforcer les investissements dans les moyens de calcul et la recherche technologique. L’Académie recommande de soutenir et encourager une approche responsable de l’IA qui vise à développer simultanément les performances et l’acceptabilité éthique des algorithmes intelligents.

Cellules_souches_small_istock-476771894%20%281%29 Cellules_souches_small_istock-476771894%20%281%29

Le passage à l’échelle industrielle de la production de cellules souches humaines à usage thérapeutique

Dans un rapport commun, les deux académies dressent l’état de l’art de l’utilisation des cellules souches en thérapie humaine. Elles y détaillent les changements majeurs à effectuer pour passer des travaux de laboratoire à l’étape industrielle en se pliant aux dispositions réglementaires européennes et françaises. Enfin elles formulent des recommandations pour permettre à la France de mieux participer aux développements en cours dans ce domaine actuellement en plein essor au plan international.

Apprentissage_istock-460180957 Apprentissage_istock-460180957

Recommandations pour développer et valoriser la formation professionnelle initiale et continue

La formation professionnelle est particulièrement importante dans le double contex te de la réindustrialisation et de la mise en place des démarches Industrie du Futur en France, en prenant en compte des dimensions territoriales et nationales.

La formation professionnelle vise deux grands objectifs : permettre l’insertion, la promotion sociale et professionnelle et l’épanouissement des jeunes et des salariés, et renforcer la capacité de développement et de compétitivité des entreprises.

Prenant en compte les travaux antérieurs de l’Académie et de nombreux rapports sur ce sujet, ce rapport propose des recommandations visant à développer et valoriser la formation professionnelle, notamment la formation professionnelle initiale des niveaux Bac -3 à Bac +3 et la formation continue tout au long de la vie.

Apprentissagesmall_adobestock_115922423-1 Apprentissagesmall_adobestock_115922423-1

Approche des processus fondamentaux de l'apprentissage

Au même titre que le langage, les objets fabriqués par l’homme, tant physiques qu’immatériels, la façon de les utiliser, et de les fabriquer sont des marqueurs de l’humain.Comment se font ces apprentissages, qu'il s'agisse d'un marteau, d'un vélo, d'un smartphone, de tant d'objets qui émergent si rapidement ?

Robot_ingenieur_small_istock-625707192%20%281%29 Robot_ingenieur_small_istock-625707192%20%281%29

Industrie du futur : du système technique 4.0 au système social

Après la transition numérique, la transition énergétique ou écologique, s’ouvre le temps de la transition éducative : La 4e révolution industrielle appelle un programme ambitieux d’expérimentation et de recherche, notamment dans le champ des sciences cognitives appliquées aux apprentissages assistés par la technologie, souligne le dernier rapport de l’Académie des technologies « L’industrie du futur : du système technique 4.0 au système social ».
Construire l’industrie du futur est un défi majeur pour notre pays. L’industrie du futur n’est pas seulement l’avènement d’un système technique 4.0 – un ensemble de nouvelles technologies qui correspondent à une 4e révolution industrielle. C’est aussi une transformation profonde du système social et organisationnel, qui conduit à questionner notre capacité à adapter le droit du travail, l’aménagement du territoire, le management, la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences et la formation.

Couv_petrole Couv_petrole

D. Babusiaux, P.R. Bauquis. Le pétrole : quelles réserves, quelles productions et à quel prix ?

Malgré la nécessaire diminution des consommations d’énergies fossiles pour lutter contre le changement climatique, le pétrole restera indispensable pendant encore des décennies pour répondre à une demande énergétique mondiale toujours croissante.
Cet ouvrage donne une grille de lecture de la scène pétrolière actuelle en faisant la synthèse des trois grands facteurs étroitement imbriqués que sont les réserves, les conditions de production et les prix.
Évolution des marchés, techniques et perspectives de production, impacts géopolitiques, scénarios pour le futur, les auteurs livrent ici une analyse critique et objective d’un secteur qui soulève trop souvent passions et fantasmes.

Nucleaire_istock-185919938 Nucleaire_istock-185919938

Recommandations communes pour l’avenir de l’énergie nucléaire

À la fin de l'année 2016, l'Académie chinoise d’ingénierie et les académies françaises - Académie des technologies et Académie des sciences- ont mis en place un groupe d'étude conjoint franco-chinois.
Son objectif général était de préparer une prise de position commune pour passer en revue les options politiques et technologiques, y compris la sûreté et la gestion des déchets, permettant de faire de la production d'énergie nucléaire une composante des futurs mix énergétiques dans les pays ayant le potentiel approprié pour la mise en œuvre de cette énergie.