Actualités

Illustration page at Illustration page at
28/04/2021 Yamoussoukro, Côte d’Ivoire

FRONTIÈRES DE L’INGÉNIERIE - 1ÈRE ÉDITION

Du 28 au 30 avril 2021
Campus de l’INP-HB, Yamoussoukro, Côte d’Ivoire
L’Académie des technologies et sa Fondation annoncent le lancement d’un séminaire international de formation continue, « Frontières de l'ingénierie ».

Il est conçu pour un public africain francophone, en partenariat avec l'Académie nationale des sciences et techniques du Sénégal, l'Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB) de Yamoussoukro (Côte d'Ivoire) et le magazine CIO Mag.

Il s'adressera chaque année à 40 ingénieur(e)s et cadres techniques, âgé(e)s de moins de 45 ans, en poste dans le secteur public ou privé. Il visera à leur présenter et à échanger sur les technologies en pointe dans deux domaines. Les participants ne seront pas nécessairement spécialistes de ces deux domaines.

Lancement french gaia x hub annonce Lancement french gaia x hub annonce
22/01/2021 En ligne

French GAIA-X Hub : première plénière le 22 janvier

Suite à son premier comité de pilotage, le French GAIA-X Hub a le plaisir de vous inviter à sa première réunion plénière.
Cette plénière du French GAIA-X Hub s'adresse à toutes les parties prenantes françaises intéressées par les objectifs et les ambitions de l’association GAIA-X, membres ou non de celle-ci.
La séance se tiendra le 22 janvier 2021, de 09h00 à 12h00, en ligne.

Capture%20d%e2%80%99e%cc%81cran%202020 12 11%20a%cc%80%2013.59.57 Capture%20d%e2%80%99e%cc%81cran%202020 12 11%20a%cc%80%2013.59.57
31/03/2021 France

Prix Paul Caseau 2021 : appel à candidatures

Les candidatures seront proposées et parrainées par des professeurs ou des directeurs de laboratoires dans les universités, écoles, instituts, organismes de recherche, ou par des chercheurs habilités à diriger des recherches, avant le 31 mars 2021.

Capture%20d%e2%80%99e%cc%81cran%202020 12 11%20a%cc%80%2013.59.57 Capture%20d%e2%80%99e%cc%81cran%202020 12 11%20a%cc%80%2013.59.57

Lauréats Prix Paul Caseau 2020

Parmi près d’une cinquantaine de dossiers,  le jury, présidé par Gérard Roucairol, Président Honoraire de l’Académie des technologies, a décidé de décerner :

·         un prix dans le domaine du développement des usages de l'électricité, et de l'efficacité énergétique et de l’analyse du système électrique à Paulin Jacquot pour sa thèse « Game theory and Optimization Methods for Decentralized Electric Systems » ;

·         deux prix dans le domaine de la modélisation et de la simulation numérique à Florian Feppon pour sa thèse « Shape and topology optimization of multiphysics systems » et à Nicolas Pignet pour sa thèse « Méthodes hybrides d'ordre élevé pour la mécanique des solides non-linéaire » ;

·         un prix dans le domaine de l’informatique et du calcul haute performance à Fabio Naddei pour sa thèse « Simulation adaptative des grandes échelles d’écoulements turbulents fondée sur une méthode Galerkine discontinue ».

Microscope istock 923038872%20%281%29 Microscope istock 923038872%20%281%29
02/11/2020 Débat en ligne

Risques sanitaires liés à la multiexposition aux polluants chimiques

Lançant son cycle de débats sur l'Exposome, la Fondation de l'Académie de médecine organise le 02 novembre prochain le premier chapitre de ce cycle avec pour thème: Risques sanitaires liés à la multiexposition aux polluants chimiques.

Le sujet de l’exposition humaine aux mélanges de contaminants chimiques est large, d’importance sanitaire majeure et se complexifie de jour en jour comme l’illustre le cas des polluants à effets perturbateurs endocriniens. Cette pollution est parfois visible, comme dans le cas du smog de grandes mégapoles (Pékin, New Delhi …), ou invisible comme pour des pesticides, plastifiants ou solvants dans l’environnement, l’eau de consommation ou les aliments.

Capture%20d%e2%80%99e%cc%81cran%202020 10 09%20a%cc%80%2014.00.39 Capture%20d%e2%80%99e%cc%81cran%202020 10 09%20a%cc%80%2014.00.39

Lauréats 2020 du Grand Prix 2020 de la Fondation de la Maison de la Chimie

Le Grand Prix 2020 de la Fondation de la Maison de la Chimie a été attribué conjointement en raison de l’impact de leurs travaux en sciences des matériaux polymériques, au Professeur Guy BERTRAND, pour son travail sur la stabilisation d’espèces hautement réactives, en particulier les carbènes et au Professeur Krzysztof MATYJASZEWSKI, pour son travail sur les polymères et notamment sur la polymérisation radicalaire par transfert d’atomes.

Charpentier Charpentier

Emmanuelle Charpentier prix Nobel de chimie

Ce mercredi 7 octobre 2020, le Prix Nobel de chimie a été remis à la Française Emmanuelle Charpentier et l'Américaine Jennifer A. Doudna pour l'outil d'édition du génome CRISPR-Cas9.
Directrice à l'Institut Max-Planck d'infectiologie à Berlin et membre scientifique de la Société Max-Planck, professeur honoraire à l’Université Humboldt à Berlin, Emmanuelle Charpentier est professeur Alexander von Humboldt en Allemagne et professeur invité à l’Université d’Umeå en Suède. Elle a été élue membre de l'

Cerveau istock 1175284550%20%281%29 Cerveau istock 1175284550%20%281%29
02/11/2020 Paris

Colloque Interfaces cerveau-machine : Save the date

Lorsque le cerveau n’est plus connecté au corps, suite à un accident ou une pathologie dégénérative, interagir avec le monde devient difficile voire impossible. Les interfaces cerveau-machine sont des moyens technologiques pour contourner le problème. Elles permettent de capter, directement ou indirectement, l’activité électrique générée par le système nerveux central ou l’information présente dans l’environnement, de décoder et traiter ces signaux, puis de les utiliser soit pour contrôler un membre artificiel, soit pour piloter directement un ordinateur par la pensée, soit encore, de renvoyer l’information vers le système nerveux, par exemple pour remplacer un sens déficient. Les applications médicales sont innombrables, et permettront, à terme, de restaurer des fonctions motrices et/ou sensorielles partiellement ou totalement perdues.

Cerveau istock 1175284550%20%281%29 Cerveau istock 1175284550%20%281%29
26/10/2020 Paris

Colloque ADN, polymères et big data : Save the date

Lire, écrire, stocker l'information engendrée par l'humanité se présente comme un redoutable défi, au-delà de 2040.

Les centres de données, incluant les infrastructures dématérialisées (cloud), stockent les mégadonnées numériques (big data) de l'humanité sur des supports (disques durs, bandes magnétiques...) dont la durée de vie limitée oblige à de dispendieuses recopies tous les 5-7 ans. Ils représentent des gouffres pour les ressources en terrain, électricité, eau et matériaux rares. En comparaison, le stockage à l’échelle moléculaire sur un polymère tel que l’ADN, permettrait une densité supérieure d’un facteur 10 millions, une conservation prolongée d’un facteur 10 mille sans recopie périodique, pour une consommation électrique divisée par plus de mille. En effet, l'ADN est stable à température ordinaire durant plusieurs millénaires et il peut être aisément dupliqué ou volontairement détruit. Les technologies requises existent. Cependant, pour devenir viables pour l'archivage de l'information, ces technologies nécessitent encore des progrès qui pourraient voir le jour sous 5 à 20 ans.