Autres publications

Les OGM Pourquoi la France n'en cultive plus ?

Ogm Lebuanec

Dès la fin des années 1970 l’importance du génie génétique est reconnue en France qui, grâce au pro- gramme mobilisateur « essor des biotechnologies » de 1983, devient un pays leader dans la recherche et l’expérimentation en plein champ de plantes transgéniques : les OGM.

La culture commerciale de variétés de maïs transgénique résistant à des insectes est autorisée dès 1997. Or, le 3 juin 2014, la France adopte une loi interdisant la mise en culture des variétés de maïs génétique- ment modifié.

Comment en est-on arrivé là ? Quel a été le rôle des organisations non gouvernementales, de la grande distribution, de personnalités de la société civile, des transformateurs des produits agricoles et des média dans l’évolution de l’opinion des Français sur ces développements technologiques ?

Pourquoi les syndicats agricoles français, à quelques exceptions près, n’ont pas soutenu de façon nette la culture des maïs OGM ? Quel a été le rôle de la recherche publique ? Pourquoi et comment ont réagi les dif- férents gouvernements de 1996 à 2014, de moratoires annulés par le Conseil d’Etat, à la loi d’interdiction définitive de 2014 ?

L’auteur, observateur actif de cette évolution dès la mise en oeuvre du premier programme mobilisateur « essor des biotechnologies », et après consultation de nombreux autres acteurs directement engagés, apporte ici des réponses factuelles et documentées à l’ensemble de ces questions.

Bernard Le Buanec. Les OGM : pourquoi la France n'en cultive plus ? Les Presses des Mines, 2015, 80 P.

Télécharger le bon de commande

L'auteur

Bernard Le Buanec est ingénieur agronome, membre de l’Académie d’agriculture de France et membre fonda- teur de l’Académie des technologies.