Presse

Réduire l'exposition aux ondes des antennes-relais n'est pas justifié scientifiquement : mise au point 2014-03-09 14:22:47 +0100

Conférence de presse
Jeudi 17 décembre 2009 à 9h30à l'Académie nationale de Médecine 16, rue Bonaparte - Paris 6ème

L'Académie nationale de Médecine, l'Académie des sciences et l'Académie des Technologies ont constitué un groupe d'experts mandatés pour donner un avis sur les risques sanitaires des radiofréquences. L'analyse des experts s'appuie sur la récente expertise collective de l'Afsset [1], dont les conclusions sont partagées par celles de l'OPECST [2] et de l'ICNIRP [3].Le groupe d'experts approuve ces conclusions mais dénonce des allégations qui ont inquiété sans raison l'opinion publique en faisant croire à l'existence de risques sanitaires alors que les expertises collectives sont unanimes pour dire que ces risques ne sont pas avérés. Les trois Académies tiennent à faire le point sur cette distorsion qui leur semble préjudiciable à l'expertise scientifique et à la santé publique.

Avec la participation des professeurs :

André AURENGO et Raymond ARDAILLOU (Académie nationale de Médecine)
Jean-François BACH (Académie des sciences)
Pierre-Etienne BOST et Roland MASSE (Académie des Technologies)

[1] Afsset : Agence Française de Sécurité Sanitaire de l'environnement et du travail
[2] OPECST : Office Parlementaire d'Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques
[3] ICNIRP : Commission Internationale de Protection contre les Rayonnements Non Ionisants

Dossier de presse
Initiates file downloadpage de garde
Initiates file downloadMise au point
Initiates file downloadGroupe de travail
Initiates file download11 études
Initiates file downloadGlossaire

Pour en savoir plus...

Opens external link in new windowLe rapport de l'Afsset sur les radiofréquences - 15 octobre 2009, le communiqué de presse, l'avis

Opens external link in new windowIncidences éventuelles sur la santé de la téléphonie mobile (rapport)n° 84 tome I (2009-2010) - 4 novembre 2009 : Rapport de M. Alain GEST, député, fait au nom de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques