Presse

Trois femmes d’exception mises à l’honneur pour les 10 ans du Prix Irène Joliot‐Curie

A la veille du centenaire du Prix Nobel de chimie de Marie Curie, le jury du Prix Irène Joliot‐Curie a dévoilé un palmarès qui témoigne du rayonnement international de la recherche française.
Les lauréates de l’édition 2011 sont
:

Anne‐Marie LAGRANGE, Prix de la « Femme Scientifique de l’année »
Astrophysicienne, Directrice de recherche CNRS à l'Institut de Planétologie et d'Astrophysique de Grenoble, Université Joseph Fourier/CNRS, Anne‐Marie LAGRANGE (49 ans) est considérée au niveau mondial comme l'une des astrophysiciennes les plus en pointe dans le domaine des systèmes planétaires extrasolaires, leur formation et leur évolution. Parmi ses résultats marquants, on lui doit la prédiction puis la découverte par imagerie directe d'une planète dans le disque résiduel d'une étoile jeune, beta Pictoris.
La lauréate recevra une dotation de 40 000 euros.

Laure SAINT‐RAYMOND, Prix de la « Jeune Femme Scientifique »Mathématicienne, Professeure à l’Université Pierre et Marie Curie et au département de mathématiques et applications de l'Ecole Normale Supérieure à Paris, Laure SAINT‐RAYMOND (36 ans) est une spécialiste de mathématiques appliquées à la physique et plus particulièrement à la mécanique des fluides. Son oeuvre mathématique est considérable et compte notamment une contribution fondamentale au problème dit de limite fluide posé par David Hilbert en 1900. Elle est aujourd’hui directrice adjointe d’un département de l'Ecole normale supérieure dont la mission est de former des chercheurs et des enseignants en mathématiques.
La lauréate recevra une dotation de 15 000 euros.

Pascale VICAT‐BLANC, Prix du « Parcours Femme Entreprise »Docteur en informatique, fondatrice et présidente directrice générale de la startup Lyatiss, à Lyon, Pascale VICAT‐BLANC (50 ans) est spécialiste des réseaux à hauts débits et des grilles de calcul. Elle a créé et encadré l’équipe RESO commune à l'Ecole Normale Supérieure de Lyon et à l'Institut National de la Recherche en Informatique et en Automatique (INRIA), équipe à l’origine de solutions originales pour le contrôle et l'organisation de l’informatique dématérialisée « en nuage » (Cloud computing). Elle a cofondé une « spinoff » de l’INRIA, la société Lyatiss. Lyatiss est actuellement la seule société française développant des solutions pour les infrastructures Cloud et une des seules au monde à proposer un moteur d’orchestration de réseaux virtuels pour le Cloud.
La lauréate recevra une dotation de 15 000 euros.
La cérémonie de remise des prix de cette 10e édition aura le lieu le 20 décembre au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.


Les 10 ans du Prix Irène Joliot‐Curie
Créé en 2001, par le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, le Prix Irène Joliot‐Curie est destiné à promouvoir la place des femmes dans la recherche et la technologie en France. A cette fin, il met en lumière les carrières exemplaires de femmes de sciences qui allient excellence et dynamisme.
Depuis 2004, la Fondation d’entreprise EADS, engagée dans le soutien de la recherche et la valorisation des carrières scientifiques et techniques, s'est associée à l'organisation de ce Prix.
En 2011, l’organisation et la constitution du jury ont été confiées à l'Académie des sciences et l’Académie des technologies.

Contacts presse :

Ministère de l’Enseignement supérieur
et de la Recherche
Elodie Flora
01 55 55 81 49
Opens window for sending emailelodie.flora@recherche.gouv.fr

Fondation d’entreprise EADS
Marion Baizet
01 46 97 33 65
Opens window for sending emailmarion.baizet@eads.net

Académie des sciences
Marie‐Laure Moinet
01 44 41 45 51
Opens window for sending emailpresse@academie‐sciences.fr

Académie des technologies
Catherine Côme
01 53 85 44 30
Opens window for sending emailcatherine.come@academie‐technologies.fr