Académie des technologies

Ekaterina Shilova

  • Présidente Directrice Générale - Directrice de Recherche
  • Ajelis
  • 42 ans
  • Marrainée par Claudie Haigneré

Pourquoi la tech ?

En tech, le résultat du travail est souvent un produit, un objet. Voir l'expression physique de mon travail et comment les gens l’appliquent et le manipulent est essentiel pour moi. J’adore également voir le process de transformation d’une matière à une autre, aussi loin que je me souvienne, cela reste toujours une forme de magie que l’on connaisse ou non les mécanismes.

Votre parcours ?

PhD en Chimie Organique, j’ai une expertise en synthèse des composés à haute valeur ajoutée, procédés de chimie séparative et modification des surfaces. Depuis 2014, PDG d’AJELIS, focalisée sur de nouveaux matériaux filtrants et solutions de traitement des effluents liquides et gazeux, recyclage des métaux. Trophée des Femmes de l’Industrie 2018 - Usine Nouvelle.

Votre première expérience professionnelle dans la tech ?

Pendant la période de ma thèse, j’ai créé et géré une société de synthèse à façon de molécules organiques destinées au secteur pharmaceutique. Elle a apporté à la fois une grande expérience en chimie et un support financier pour les études de notre équipe et de nos futurs étudiants.

Vous faites quoi aujourd’hui et pourquoi ?

Je mets en œuvre, de manière préventive ou lors de situations de crise, de nouveaux outils de réponse rapide aux accidents industriels. En plus de matériaux pour la dépollution de l’eau, je propose aussi des solutions pour la purification de l’air et les équipements de protection individuelle. Je souhaite œuvrer à la préservation des ressources naturelles et à la protection des personnes.

Vos atouts pour ce poste ?

Une expertise de plus de dix ans dans la conception-développement de matériaux qui filtrent les métaux toxiques, stratégiques, les radionucléides et mon expérience précédente d’entrepreneure ont permis d’aboutir à des applications répondant aux besoins des clients pour la protection de l’environnement et des individus.

Vos défis passés, vos ratés, vos grands moments de solitude ?

Dans la vie d’un chercheur, il existe de nombreux défis : des expériences scientifiques ratées à la nécessaire maîtrise accélérée de langues étrangères. Faire coïncider cela avec le lancement d’une start-up a été un très grand défi qui amenait, et amène encore parfois, à de grands moments de solitude. La gestion du temps et des priorités permette de relever ces défis.

Vos meilleurs moments, les succès dont vous êtes fière ?

Je suis heureuse quand je vois l’application et l’utilité concrète d’un produit que j’ai développé. Parfois son évolution amène à une nouvelle destination que celle d’origine ! L’exemple récent est la création et la mise en service de nouveaux filtres textiles autodécontaminants pour répondre à la crise sanitaire du COVID. Nous n’avions pas planifié l’activité de ce matériau resté dans un tiroir.

Des personnes qui vous ont aidée/marquée ou au contraire rendu la vie difficile ?

Ma Start Up AJELIS est née suite à la remise du Prix du Concours Mondial d’Innovation 2014 qui a été le vrai point de départ. Je remercie leur commission de m’avoir donnée cette chance et particulièrement le Dr. Claudie Haigneré, femme d’exception, pour ses conseils et sa confiance. Mes proches, mes associés, mon équipe et certains industriels sont aussi de précieux atouts.

Vos envies et défis à venir ?

Je souhaite mener à bien et de front l’aboutissement de partenariats dans le traitement des déchets industriels, la filtration de l’air dans les bâtiments, la filtration de l’eau domestique et poursuivre nos projets dans des activités nucléaires et militaires. Ces actions, tout comme la structuration évolutive de l’entreprise, seront les défis majeurs à relever.

Et vous faites quoi en dehors de votre travail ?

Je pratique la randonnée en montagne, le ski, le vélo et des sports en salle. J’aime jardiner. Je dessine principalement et modestement des aquarelles et je reprends le piano. Je profite de quelques périodes de décompression pour voyager et apprendre, découvrir les arts, les cultures d’autres régions ou d’autres pays. J’aime aussi naviguer, photographier des régates et faire la fête.

Vos héroïnes (héros) de fiction, ou dans l’histoire ?

Marie Curie est l’héroïne évidente de la chimiste que je suis. Aujourd'hui, ses principes de vie et ses idées révolutionnaires méritent l'attention : « dans la vie, rien n’est à craindre, tout est à comprendre ». Héroïne de fiction, je pense à Lara Croft, exploratrice, belle et intelligente partageant le même principe de « ne jamais se laisser abattre par des personnes ou par des évènements ».

Votre devise favorite ?

« Dire fait rire, faire fait taire » d’André Dacier ou « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait » de Mark Twain.

Un livre à emporter sur une île déserte ?

Cela dépend du contexte, mais je pense que je prendrais le « Guide pratique de l’extrême » de John ‘Lofty’ WISEMAN ou « L'Île mystérieuse » de Jules VERNES.

Un message ou un conseil aux jeunes femmes ?

Selon moi, une femme possédant naturellement une intuition forte ainsi qu’une bonne capacité d’écoute, je lui conseillerai de se faire confiance et de ne pas craindre d’avancer face à un challenge. Apprivoiser au mieux le temps précieux qui passe, apprendre continuellement, sourire à la vie même lorsque c’est difficile sont des points essentiels.

LE QUESTIONNAIRE
DU CHATELET

Le questionnaire auquel répondent les Femmes de tech est une variante du questionnaire de Proust, ainsi nommé non pas parce que Marcel Proust se serait égaré dans le métro parisien, mais en mémoire d’Emilie du Chatelet, femme de lettres, mathématicienne et physicienne, renommée pour sa traduction des Principia Mathematica de Newton et la diffusion de l’œuvre physique de Leibniz. Elle fût membre de l’Académie des sciences de l’Institut de Bologne. Emilie du Chatelet mena au siècle des Lumières une vie libre et accomplie et publia un discours sur le bonheur.

Emilie Du Chatelet

Femme de lettre, mathématicienne, physicienne

1706 - 1749