Actualités

Sébastien Candel élu président de l’Académie des sciences

Candel

Sébastien Candel, vice-président de l’Académie des sciences en 2015-2016, a été élu  président de l’Académie des sciences pour  2017-2018. Il prendra ses fonctions le 10 janvier 2017, succédant à Bernard Meunier, dont le  mandat de président (deux ans) se termine le 9 janvier 2017.

Pierre Corvol, membre de la section Biologie humaine et sciences médicales, a été élu vice-président de l’Académie des sciences pour 2017-2018.

Professeur des universités émérite à CentraleSupélec (Université Paris-Saclay), membre honoraire de l'Institut Universitaire de France, Sébastien Candel est membre de l’Académie des sciences depuis 2011 (élu en section Sciences mécaniques et informatiques). Il a principalement travaillé dans les domaines de la combustion et de l’aéroacoustique. Ses recherches au laboratoire Énergétique Moléculaire et Macroscopique, Combustion (EM2C, CNRS) ont notamment porté sur la dynamique de la combustion, la structure, la modélisation et la simulation des flammes turbulentes ainsi que la combustion cryotechnique avec, comme applications, la propulsion aéronautique et spatiale et la production d’énergie. 

Président ou membre de nombreux conseils scientifiques, Sébastien Candel est membre de l’Académie des technologies, de l’Académie de l’Air et de l’Espace et membre étranger de la National Academy of Engineering des États-Unis.

Né en 1946, Sébastien Candel est spécialiste des sciences de l’ingénieur dans le domaine aéronautique et spatial. Il obtient son diplôme d’ingénieur de l’Ecole Centrale Paris en 1968 et poursuit ses études doctorales au California Institute of Technology (Caltech, Pasadena), où il obtient un PhD en 1972. Après une année de service militaire dans l’Arme Blindée à Orléans, il est ingénieur à l’Office National d’Études et de Recherches Aérospatiales (ONERA) et soutient son Doctorat d’Etat à l’UPMC en 1977. Maître assistant à l’université de Compiègne, il revient à l’Ecole Centrale Paris comme professeur (1978), prend la responsabilité des études aéronautiques et spatiales et enseigne la mécanique des fluides. Membre senior de l’Institut Universitaire de France, Professeur des Universités émérite, il poursuit ses activités de recherche à CentraleSupélec au sein du laboratoire EM2C du CNRS.

Initialement appliquées à l’aéroacoustique, ses recherches ont pour objet l’identification des mécanismes générateurs de bruit et le développement de méthodes d’estimation et de calcul applicables aux avions et aux lanceurs. Sébastien Candel a notamment mené les premières études du bruit rayonné par Ariane 5 au décollage, indispensables pour améliorer le « confort acoustique » de la charge utile.

A partir de 1978, il s’engage dans un nouveau champ de recherches sur la combustion, avec comme applications l’énergie et la propulsion aéronautique et spatiale. Il lance un programme d’envergure sur la dynamique de la combustion pour identifier les mécanismes d’instabilité. En parallèle, il conduit avec son équipe des travaux combinant théorie, expérimentation et simulation sur les structures de flammes, les processus d’allumage et d’extinction, les interactions entre flammes et tourbillons, la combustion turbulente et le contrôle des flammes. Dans le domaine de la propulsion spatiale, les expériences réalisées avec son équipe apportent des informations inédites sur la physique de la combustion cryotechnique. Ces données servent de guide au
développement récent de la simulation aux grandes échelles de la combustion dans les conditions extrêmes des moteurs fusées.

Sébastien Candel est aussi connu pour la qualité de ses enseignements, son engagement dans la formation des doctorants et son implication au service de la science, au plan national et international. Il a notamment été membre du Comité national de la recherche scientifique, vice- président du Combustion Institute (Pittsburgh, États-Unis), éditeur associé de Combustion and Flame ; il est ou a été président ou membre de nombreux Conseils scientifiques (IFPEN, CNES, CERFACS, CNRS, ANR, Safran et EDF).

Médaille d’argent du CNRS, Grand Prix Marcel Dassault de l’Académie des sciences, Sébastien Candel a reçu de nombreuses distinctions internationales, notamment la médaille d’or du Combustion Institute (2010) pour ses travaux sur la théorie de la combustion et le prestigieux Distinguished Alumni Award du Caltech (2013). Sébastien Candel préside le Comité de prospective en énergie de l’Académie des sciences ; au cours de son mandat de vice-président, il a en particulier mené à bien la déclaration conjointe sur la transition énergétique des quatre Académies nationales françaises et allemandes (technologies et sciences). Membre fondateur de l’Académie des technologies, membre de l’Académie de l’Air et de l’Espace, il a été élu en 2009 membre étranger de la National Academy of Engineering des Etats-Unis.

Pour en savoir plus : http://www.academie-sciences.fr/fr/Liste-des-membres-de-l-Academie-des-sciences-/-C/sebastien-candel.html

Corvol

Pierre Corvol élu vice-président pour 2017-2018

Pierre Corvol est membre de l’Académie des sciences depuis 1995 (élu en section Biologie humaine et sciences médicales). Médecin et chercheur, Professeur émérite au Collège de France (chaire de médecine expérimentale), Administrateur honoraire du Collège de France, il a consacré ses travaux à la mise en évidence des mécanismes hormonaux de régulation de la pression artérielle (système rénine angiotensine). Il a travaillé également sur la génétique de l'hypertension.
En juin 2016, il a remis au gouvernement son rapport Bilan et propositions de mise en œuvre de la charte nationale d’intégrité scientifique. Il en a présenté les conclusions à l’Académie des sciences.

Pour en savoir plus http://www.academie-sciences.fr/fr/Liste-des-membres-de-l-Academie-des-sciences-/-C/pierre-corvol.html


À partir du 10 janvier 2017, le Bureau de l’Académie des sciences sera constitué de

Catherine Bréchignac, Secrétaire perpétuel de la division 1 (sciences mathématiques, physiques, sciences de l'univers et leurs applications)
Pascale Cossart, Secrétaire perpétuel de la division 2 (sciences chimiques, biologiques et médicales et leurs applications)
Sébastien Candel, président, membre de la division 1
Pierre Corvol, vice-président, membre de la division 2

Télécharger le communiqué de presse de l'Académie des sciences