Action nationale

L'OPECST lance ses notes scientifiques

Afin d’éclairer la décision publique, l’Office a souhaité développer un nouveau mode de travail permettant de présenter une synthèse pédagogique de l'état de l'art sur une question scientifique ou technologique d'actualité.

Réalisées dans un temps plus court que les études, les notes scientifiques de l’Office ont pour objet de décrire le contexte d’un sujet scientifique d’actualité, les mesures mises en œuvre, les pistes de recherche, et de dresser un bilan des résultats déjà obtenus.

Centrées sur des sujets scientifiques ou technologiques d’actualité, ces notes courtes, de quatre pages, présentées dans un format facile à lire, sont une initiative de Cédric Villani qui a souhaité proposer des travaux synthétiques permettant une plus large diffusion auprès des parlementaires et de l’opinion publique.

Les trois premières notes, présentées chacune par un vice-président de l’Office, portent sur :
- les objets connectés (n°1) (rapporteur : Didier Baichère, député) ;
- l’impression 3D (n°2) (rapporteure : Huguette Tiegna, députée), note à laquelle l'Académie des technologies a participé ;
- le stockage du carbone dans les sols (n°3) (rapporteur : Roland Courteau, sénateur).

Elles se sont appuyées sur la consultation de membres du Conseil scientifique de l’Office, de chercheurs spécialistes, d’entreprises actives dans le champ concerné, des Académies scientifiques et des services scientifiques des ambassades de France pour des comparaisons internationales.

Ces notes sont accessibles sur les pages internet de l’OPECST sur les sites de l’Assemblée nationale et du Sénat. Elles seront accompagnées de courtes séquences vidéo les présentant succinctement, et, selon les sujets, d’un dossier documentaire en ligne permettant d’approfondir le thème de la note.

Les prochaines notes à paraître porteront notamment sur la blockchain, les technologies quantiques, la rénovation énergétique des bâtiments et les zones humides.

Télécharger les notes de l'OPECST