Actualités

Francois Houllier (Ifremer) est le nouveau Président d’AllEnvi

Lors de la réunion du Conseil de l’Alliance, le 23 avril 2020, François Houllier, PDG de l’Ifremer, a été élu Président de l’Alliance Nationale de Recherche pour l’Environnement (AllEnvi) qui regroupe 12 membres (BRGM, CEA, CNES, Cirad, CNRS, CPU, Ifremer, INRAE, IRD, Météo France, MNHN, Université Gustave Eiffel) et 15 membres associés afin de fédérer, programmer et coordonner la recherche environnementale française.

Si l’agenda international de 2020 a été bouleversé par la crise sanitaire, l’urgence des enjeux environnementaux demeure et cette crise renforce la pertinence pour AllEnvi de favoriser des approches interdisciplinaires, telles que One Health qui articule santé humaine, santé animale et santé des écosystèmes, et de développer les sciences de la durabilité.

Ce nouveau mandat s’ouvre sur la volonté d’une meilleure collaboration avec les autres alliances de recherche, ainsi que de liens accrus entre recherche et formation, en améliorant l’implication des universités et écoles dans les activités de l’Alliance. Pour François Houllier, « l’ampleur des transitions attendues pour relever les défis du développement durable suppose que nous sachions mieux associer les recherches aux frontières des connaissances et la mise en partage de ces dernières dans la formation et, plus largement, dans la société ».

François Houllier, PDG de l'Ifremer et nouveau Président d’AllEnvi

Ingénieur général des Ponts, des Eaux et Forêts, membre de l’Académie des Technologies et de l’Académie d’Agriculture de France, François Houllier est président-directeur général de l’Ifremer (Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer) depuis septembre 2018.

Habilité à diriger des recherches et titulaire d’un doctorat de l’Université Claude Bernard (Lyon I), ancien élève de l’École Polytechnique et de l’École nationale du Génie rural, des Eaux et Forêts (Engref, devenue AgroParisTech), il a mené des recherches sur les inventaires forestiers puis sur la modélisation des forêts et des plantes. Il a dirigé l’Institut français de Pondichéry en Inde (1994-97) et l’unité mixte de recherche « Botanique et bioinformatique de l’architecture des plantes » (Montpellier, 1998-2002).

De juillet 2012 à juillet 2016, il a été président-directeur général de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra), après y avoir occupé différentes fonctions. De septembre 2016 à septembre 2018, il a été administrateur provisoire puis président de l’Université Sorbonne Paris Cité (USPC) où il a porté le projet d’initiative d’excellence « Université de Paris », sélectionné en mars 2018.

En 2016, il a remis un rapport qui dressait un état des lieux sciences participatives en France et qui a abouti à une charte nationale en 2017. En 2015 et 2016, il a aussi remis deux rapports au gouvernement français sur la recherche et l’innovation à l’horizon 2025 dans le domaine de l’agriculture et dans celui de la filière forêt-bois.

(source : Communiqué de presse de ALLEnvi)